• Alexandra Khichane

La proprioception chez le chiot

Updated: Feb 3, 2019



Le hasard fait souvent très bien les choses. Cette semaine, je suis intervenue auprès de jeunes enfants dans le cadre de la médiation animale. Quel rapport avec la proprioception du chiot devez-vous vous interroger. Attendez, j'y viens.


J'ai eu la chance d'avoir une salle à disposition que je vous laisse observer :









La pièce ressemble-t-elle a un mini parcours du combattant ?


Je vois de plus en plus de parcours destinés aux chiots où se succèdent différents obstacles, matières, le chien se trouve souvent en laisse, leurrer par une croquette (ne voyant pas ce qu'il fait). Parfois ce parcours se trouve fermé. Le chien n'a pas d'autre choix que celui de passer, sans pouvoir se remettre de ses émotions vers un lieu sans stimulation.


Le processus de développement de n'importe quel organisme vivant fait que le jeune a un cerveau immature (qui ne peut capter/traiter toutes les informations) et son corps est également en plein croissance. Ainsi, le chiot qui ne maitrise pas bien encore ses quatre pattes se retrouve dans une succession de matières que le cerveau qui reçoit les informations a du mal à traiter l’influx d'informations.


On obtient ainsi l'effet inverse de ce qui est recherché : une sur-stimulation, des chiots mis en difficulté.


Alors que faire ?


Oui à une découverte mais en libre ET accompagné d'adultes et d'humains bienveillants (pas de croquette qui monopolise la concentration au risque d'une blessure)




Socialiser pour socialiser, on en vient à oublier le principal : vivre avec eux au quotidien c'est bien le meilleur moyen de découvrir le monde.


La découverte de l'eau avec différentes sensations (le fond caillouteux, les pierres glissantes, le courant et le contre courant...)



Place aux jeux avec EN LIBRE des jeux mis à disposition :


Complicité et jeux avec les enfants :





Et 16 mois plus tard alors qu'il n'a jamais foulé un vrai parcours d'agility :




Prendre le temps, sortir avec son chien pour le plaisir pas forcément avec l'objectif de "travailler", laisser grandir sans rien précipiter sont les clés pour avoir un chien bien dans ses pattes.


La proprioception pratiquée sur les chiots en pleine croissance avec la volonté de bien faire peut au final créer bien plus de problème comme le risque de blesser sérieusement le chiot, de le mettre en difficulté émotionnelle.

Il faut aussi faire la part entre une race de petite taille qui termine sa croissance vers 6 mois et une race géante qui terminera vers 2 ans voire 3 ans. Les exercices doivent donc s'adapter.


N'hésitez pas à faire appel à un éducateur canin pour vous guider si vous vous sentez dépassé.


63 views

© 2016 by Teena&Co. All rights reserved