• Alexandra Khichane

Quand il faut aborder les soins vétérinaires

Updated: Sep 10, 2019



Je suis souvent interrogée, sollicitée pour savoir comment soigner chiens, chats ou lapins. Autant je pratique le medical training et adore partager les méthodes permettant de rendre supportable les soins à nos compagnons à quatre pattes, autant je ne fais jamais "l'économie" d'une visite chez le vétérinaire.

Oui celà peut être onéreux mais je vous invite à consulter vos remboursements de la sécurité sociale pour vous rendre compte.


Je vais partager ici ce qu'il vient d'arriver dans les 15 jours pour deux de mes compagnons : mon vieux chien, Chuck et pour Jazz, un de mes lapins.


Pour Chuck, changement de comportement soudain. Je vous laisse admirer.




Rien d'alarmant n'est-ce pas si vous ne le connaissez pas ? Seulement comme je le connais par coeur et bien je n'attends pas , consultation vétérinaire. Alors rien d'alarmant non plus pour la première visite. Et puis pendant une semaine pas de nouvelle "crise", puis cela revient. Alors, je vais aller lui faire passer d'autres examens plus poussés. Un beau scanner cérébral qui ne montre rien. RAS.


Par sécurité, ne pouvant prévoir / anticiper ses réactions, je suis allée à chaque consultation en ayant mis la muselière à Chuck. C'est à ce moment, qu'on se rend compte qu'il a été judicieux de lui apprendre AVANT qu'il en ait besoin (même si dans son cas, en tant que chien réactif lors de son adoption, la muselière a été un des premiers apprentissages).



Sauf que ça continue. Alors reconsultation, je demande un autre avis. Finalement à l'aide des premiers examens (qui permet l'élimination d'hypothèse comme la tumeur au cerveau), l'AVC est diagnostiqué. Il reçoit un traitement adapté et "revoilà" notre Chuck, sans bug.

Heureusement que nous n'avons pas attendu. Je suis ravie qu'il soit encore parmi nous et sans trop de séquelles.





Nous travaillons donc pour le maintenir en forme.





Voici à présent Jazz, lapin angora de 2 ans, victime d'une Pyodermite.

Alors pour certains, il ne s'agira que d'un lapin. Dans notre foyer, tout être vivant que nous avons accueilli mérite un traitement égal.


Visite vétérinaire


Hospitalisation d’urgence :




Prise de traitement

Heureusement qu'avec lui aussi, j'ai pratiqué le medical training



On se tient au chaud sur la bouillotte




Jazz est toujours malade. Je ne sais pas encore pendant que je rédige cet article si les soins prodigués vont lui permettre de s'en sortir.


39 views

© 2016 by Teena&Co. All rights reserved